GE-EDF : la CFDT s’assurera de la pérennité de l’emploi

Adhérez en ligne

Bénéficiez d’un réseau, d’informations sur vos droits, d’un lieu d’échange…

j’adhère à la FGMM CFDT

GE-EDF : la CFDT s’assurera de la pérennité de l’emploi

La CFDT suit de près et fait connaître sa position, dans les négociations entre GE et EDF concernant le rachat des activités nucléaires.

Elle tient à rappeler que lors de la cession à GE en 2014, la CFDT s’était opposée à ce projet et avait alerté sur le caractère stratégique de cette activité pour la France et l’Europe en général.

Cela est d’autant plus vrai à l’heure de l’urgence climatique et de la sécurisation de l’emploi.
Elle se réjouit d’être enfin entendue et se montrera très vigilante sur la pérennité de l’entreprise ainsi créée.

Cette activité n’est pas anodine et grâce à l’action de blocage dans GEAST (l’entité juridique regroupant les activités France), l’État français a pu contrôler l’avenir de cette activité et ainsi éviter la vente à des fonds de pension ou à tout autre investisseur vautour.

La potentielle reprise par EDF ayant une expérience et une expertise dans l’énergie a du sens et laisse espérer une stratégie cohérente et rationnelle sans désir prioritaire de profit à court terme.

La CDFT s’assurera que le périmètre et les activités vendues seront viables dans le temps afin d’assurer une pérennité de l’emploi avec une autonomie suffisante de l’activité, un maintien et redéploiement de ses compétences et de ses expertises.

Ce périmètre ne doit donc pas se limiter à la turbine Arabelle et son alternateur. Les activités nucléaires englobent bien d’autres synergies d’activités essentielles et qui doivent être conservées dans la même entité.

De plus, cette vente va séparer des salariés et des activités aujourd’hui communes. La CFDT surveillera donc le périmètre soumis à la vente et le futur des salariés concernés, mais également le périmètre restant dans General Electric et le futur des salariés concernés.

Des garanties pour les uns et pour les autres doivent être prises afin de pérenniser les activités et donc l’emploi de tous les salariés.

t.laurent